Survol du Brabant wallon : le cdH BW demande aux ministres wallons d’intervenir dans le dossier !

Le survol de Bruxelles et de sa périphérie a déjà fait couler beaucoup d’encre. Pourtant, les nuisances produites par l’aéroport de Zaventem continuent d’empoisonner le quotidien de nombreux Brabançons wallons.

En octobre 2015, Jacqueline Galant, alors ministre fédérale de mobilité, annonçait « un paquet complet » de mesures pour la fin 2015. En septembre dernier, François Bellot, l’actuel ministre, assure qu’il viendra avec quelques mesures d’ici fin 2016, mais qu’il faudra encore attendre pour l’adoption d’un plan global. Celui-ci devrait atterrir avant les élections communales de 2018.

Pour Benoit THOREAU, Conseiller Provincial et Président du cdH BW, et moi même cette échéance est beaucoup trop tardive pour répondre aux aspirations légitimes des Brabançons wallons.

À cette heure, l’aéroport de Zaventem annonce déjà un renforcement de son trafic dans les années à venir. Le CEO de Brussels Airport Compagny, Arnaud Feist, vient en effet de dévoiler son plan stratégique 2040 qui indique une croissance des transports de passagers à hauteur de 3,8 % par an et des transports de marchandises de 4,7 % par an. Face à ce nouveau développement économique de l’aéroport de Zaventem, il est urgent d’agir pour le bien-être des populations survolées.

Pour défendre au mieux l’intérêt des Wallons et singulièrement des habitants du Brabant wallon, nous demandons aux ministres wallons en charge de l’Environnement et de la politique aéroportuaire d’intervenir dans le dossier.

Concrètement, nous demandons aux ministres d’objectiver la situation en plaçant, dans le nord de la Province et plus particulièrement à Braine-l’Alleud, Chaumont-Gistoux, Grez-Doiceau, La Hulpe, Rixensart, Waterloo et Wavre, des sonomètres permettant de calculer tant les nuisances sonores produites par les avions que leur fréquence et leur identification. Alors ministre des Aéroports, j’ai déjà procédé au placement de tels sonomètres. Au vu de l’augmentation du trafic aérien et suite aux modifications des plans de vol, une actualisation s’impose.

Cette objectivation devra permettre de vérifier si l’actuel plan de vol de l’aéroport de Bruxelles est respecté et/ou si des vols sont dirigés, à tort, au-dessus du Brabant wallon. De même, cette campagne de mesure permettra de déterminer si de nouvelles décisions politiques doivent intervenir aux différents niveaux de pouvoir. Pour rappel, si la Région wallonne a mis en œuvre un vaste programme de destruction, d’acquisition, d’insonorisation et d’indemnisation concernant au total près de 10000 habitations autour des aéroports régionaux pour un montant de 500 millions d’euros, rien n’est prévu pour l’hinterland de Zaventem.

Le cdH BW demande enfin aux ministres wallons d’interpeller François Bellot, ministre fédéral, afin d’obtenir une concertation réelle de tous les niveaux de pouvoir sur ce délicat dossier. Alors que celui-ci déclare concerter tous les partenaires, il semble pourtant que le comité de concertation prévu depuis septembre 2015 ne s’est toujours pas réuni.

Au niveau provincial, une résolution sera, à nouveau, déposée afin de demander à l’exécutif provincial d’interpeller également le ministre fédéral de la mobilité pour le bien-être de chacun. Il s’agira, à l’instar de l’action menée par la Commune de Woluwe et de la Région bruxelloise, de donner mandat au Collège provincial d’agir sur ce dossier y compris en justice.

Le cdH Brabant Wallon réaffirme sa volonté de garantir à tous les habitants du Brabant wallon le droit à la quiétude dans un juste équilibre entre activité économique et respect du cadre de vie.

Suivi du 23/11/2016 :

Le 22 novembre 2016, le ministre Carlo di Antonio se montrait favorable à nos demandes sur les ondes de Bel RTL.

Le jour suivant, la Région wallonne, par l’intermédiaire du ministre René Collin (CDH), en charge de la politique aéroportuaire wallonne, a annoncé que des mesures de bruit seraient prochainement organisées dans les communes du Brabant wallon survolées par les avions à destination et en partance de l’aéroport de Bruxelles-national.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Restons en contact !