Un temps citoyen dans une année parlementaire : « le panel citoyen sur les enjeux du vieillissement »

Depuis le début de la législature, le Parlement de Wallonie multiplie les initiatives visant à permettre aux citoyens de prendre part à la vie démocratique de leur région. Pensons notamment aux contributions publiques, aux pétitions électroniques ou encore à la retransmission des débats parlementaires sur les télévisions communautaires.

En ce mois d’avril 2017, notre assemblée innove encore par la constitution d’un panel citoyen sur les enjeux du vieillissement en Wallonie à l’horizon 2025-2045. Au cours de quatre journées de travail, 30 citoyens sélectionnés de manière à refléter la population wallonne (genre, âge, profession, etc.) s’impliqueront dans le processus de délibération politique. En s’appuyant sur une étude de l’UCL commanditée par l’IWEPS et sur les contributions de plusieurs experts, les panélistes échangeront au sujet de cet important enjeu de société et formuleront des propositions à l’adresse du monde politique qui se mettra dans une position d’écoute et de dialogue. Ces propositions seront intégrées dans une « déclaration de consensus » qui sera présentée en salle des séances plénières du Parlement de Wallonie au cours de la dernière journée de travail, le 12 mai 2017. A cette occasion, un dialogue interviendra entre les députés et ministres wallons et les membres du panel. La déclaration consensus et le compte rendu intégral des débats seront publiés par le Parlement.

En préparation au panel citoyen, le Parlement de Wallonie a fait réaliser un sondage auprès de 1000 Wallons sur la thématique retenue, de même qu’une enquête audiovisuelle qualitative. Les résultats de ce sondage et de cette enquête seront présentés ce 21 avril 2017 lors de la séance d’ouverture des travaux du panel.

A titre personnel, je souhaiterais relever 5 enseignements majeurs au départ de ce sondage :

1. Alors qu’il y a vingt ans, les Wallons se préoccupaient essentiellement de la situation financière qui serait la leur au cours de leur retraite, c’est aujourd’hui la détérioration de la santé physique et mentale et la perte d’autonomie qui constituent les principales craintes suscitées par la perspective du vieillissement ;

2. Alors que les Wallons acceptent majoritairement d’accueillir chez eux un de leurs proches plus âgé qui ne serait pas autonome, ils se montrent à l’inverse très réticents à l’idée de vivre dans leur famille en cas de perte d’autonomie. Seuls 7 % des Wallons se montrent favorables à cette dernière option, tandis que plus de 60 % des sondés souhaitent demeurer à leur domicile avec de l’aide sur place, qu’elle soit familiale ou professionnelle. Les Wallons recherchent l’autonomie et ne souhaitent pas être une « charge » pour leur entourage familial ;

3. De la même manière, les Wallons veulent pouvoir choisir leur fin de vie. En effet, plus de 8 Wallons sur 10 sont favorables à l’euthanasie pour les personnes en fin de vie qui la demandent ;

4. Les Wallons sont soucieux de pouvoir mener individuellement ou collectivement des activités substantielles au cours de leur retraite et émettent, à plus de 66 %, le souhait d’arrêter leur activité professionnelle avant 60 ans. Seule 1 personne sur 20 soutient le recul de l’âge légal de la retraite après 65 ans ;

5. Bien que largement méconnue, l’assurance autonomie recueille l’adhésion de plus de 66 % des Wallons, lorsque son principe leur est présenté. Les Wallons se montrent donc favorables aux mécanismes incitatifs de gestion de leur propre vieillissement.

L’ensemble de ces enseignements serviront de base aux travaux du panel. Ils seront débattus, critiqués ou validés dans le cadre d’un échange constructif entre les élus et les citoyens, qu’ils soient membres ou non du panel ; chaque citoyen disposant en effet de la possibilité d’émettre une contribution sur le sujet en consultant le site web du Parlement de Wallonie.

Vous voulez être un citoyen actif ?

Suivez les travaux du panel citoyen, vivez en direct la journée de conclusion du 12 mai 2017 et déposez votre contribution.

==> Télécharger le sondage <==

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Restons en contact !