Prêts hypothécaires : le cdH exige des garanties !

Le 2 mai 2017, Dimitri FOURNY et moi-même avons déposé une proposition de résolution concernant une mesure macro-prudentielle envisagée par le Gouvernement fédéral, particulièrement inquiétante pour l’accès à la propriété des ménages les moins nantis, dont les jeunes et les familles monoparentales. Concrètement, cette mesure entendait renforcer les exigences de fonds propres dans le chef des banques pour les crédits hypothécaires supérieurs à 80 % de la valeur du bien.

Suite aux nombreuses critiques émises tant par le cdH que par la société civile (pétition) à l’égard de cette mesure, son caractère inutilement disproportionné en faveur des banques et non justifié est clairement apparu.

Je me réjouis dès lors que le Président du Mouvement Réformateur ait enfin exprimé sans ambiguïté la volonté de son parti de s’opposer à la récente recommandation macro-prudentielle de la BNB.

Le cdH regrette toutefois que cette annonce ne soit pas accompagnée simultanément de l’adoption d’un texte réglementaire dissipant définitivement le doute installé depuis plusieurs semaines quant à un durcissement annoncé de la mesure. Il apparaît en effet capital que les candidats acquéreurs puissent envisager sereinement leurs projets, dans un cadre règlementaire stable, fixé explicitement par les pouvoirs publics.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Restons en contact !