InBW : le cdH BW salue le premier pas, mais attend le second!

Le cdH du Brabant wallon salue l’annonce de porter sur les fonts baptismaux InBW, fusion de l’IBW et de l’IECBW. En effet, la création d’InBW correspond à plusieurs égards à la proposition que je formulais de créer une « Agence du Brabant wallon » qui regrouperait IBW, IECBW et ISBW. J’émettais également une proposition alternative qui consistait à ne fusionner que l’IBW et l’IECBW, l’ISBW étant intégrée à la Province.

La fusion IBW et IECBW est aujourd’hui consacrée. Le cdH sera particulièrement attentif à ce que le nombre de Président, Vice-présidents ou membres du comité exécutif de cette nouvelle agence ne soit pas supérieur à 7 contre 17 dans les anciennes structures. Si ce nombre convient au cdH BW, Benoit THOREAU, Président d’arrondissement et moi-même rappelons qu’il doit s’accompagner d’une implication réelle des membres, que les instances de gestion doivent se réunir de manière assidue et que les rémunérations doivent être strictement liées à la présence effective des membres.

Enfin, le cdH BW insiste sur l’importance de la transparence des décisions et des débats tant à l’égard des conseils communaux par l’exposé oral d’un rapport annuel qu’à l’égard des citoyens par la publicité des conseils d’administration.

Par ailleurs, nous nous inquiétons du manque total de discussion à propos de l’ISBW. Pourtant une telle réflexion permettrait certainement de développer l’action de l’ISBW, conforterait le statut de son personnel et garantirait définitivement sa viabilité financière. Plus que jamais, une décision collective s’impose! C’est pourquoi le cdH BW déplore le secret des discussions que le MR et le PS ont menées à propos de InBW et souhaite qu’une réelle concertation soit organisée entre les différents partis représentés au conseil provincial au sujet de l’ISBW.

Si le cdH a été le précurseur de cette consolidation des intercommunales, il attend que le travail soit mené à terme pour le bien des Brabançons wallons!

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Restons en contact !