Le nouveau Plan wallon d’investissements : une réponse à un combat de longue date

En mars 2017, je tirais la sonnette d’alarme sur l’urgence de relancer l’investissement public en Wallonie, en publiant un cahier de la présidence intitulé « panne ou manne d’investissements publics ». Une telle relance est en effet indispensable, afin que notre Région puisse retrouver durablement le chemin d’une croissance soutenue et pourvoyeuse d’emplois. En particulier, je soulignais l’importance d’assurer des investissements réellement productifs, d’user intelligemment des partenariats public-privé, ainsi que le rôle fondamental des pouvoirs locaux.

Dès lors, je me réjouis que le Gouvernement wallon ait entendu cet appel, en lançant un ambitieux plan d’investissements à hauteur de 5,03 milliards d’euros. Celui-ci vise à financer 31 chantiers entre 2019 et 2024 dans des domaines tels que la mobilité, l’énergie et le secteur de la recherche, ou encore l’innovation et le numérique. En outre, l’assouplissement de la balise d’investissement de 180 euros par habitant constitue une véritable bouffée d’air dans un contexte de sous-investissement communal avéré.

Après la concrétisation de l’allègement du régime fiscal du viager, un tel signal prouve que la formulation de propositions fortes et se basant sur des nécessités d’intérêt général peut déboucher sur une action tangible. Au vu de l’importance de l’enjeu, je serai particulièrement attentif à la mise en œuvre de ce plan.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Restons en contact !