Des commerçants de nouveau soutenus en cas de travaux publics !

Dans un récent Cahier de la présidence consacré au commerce de proximité, j’avais vivement défendu le rétablissement rapide des indemnités pour les commerçants lésés par des travaux de voirie. Je me réjouis aujourd’hui de voir ce dossier avancer. L’avant-projet de décret instaurant une telle indemnité est en effet sur la table du Gouvernement.

Lors du transfert de la compétence aux Régions à l’occasion de la 6e réforme de l’État, la Wallonie avait, dans un premier temps, abrogé la loi fédérale de 2005. Celle-ci avait instauré une indemnité de 75 euros par jour pour tout commerçant devant fermer son commerce pendant au moins huit jours. Depuis 2015, ces commerçants ne pouvaient dès lors plus bénéficier d’une aide. Comme j’ai eu l’occasion de le souligner, ces nuisances, en réduisant les flux piétons, ont un impact très néfaste sur l’attractivité des centres habités et défavorisent le commerce de proximité.

Le retour de cette aide deviendra bientôt réalité, dans une version plus favorable encore. L’avant-projet de décret, porté par le ministre de l’Économie Pierre-Yves Jeholet, prévoit en effet la perception d’une indemnité de 100 à 250 euros par jour pour tout commerçant ou artisan devant fermer son commerce pendant au moins 21 jours. Il prévoit également la perception d’une indemnité de 75 à 200 euros pour tout commerçant ayant pu garder son commerce ouvert mais dont les travaux ont un impact négatif sur l’activité.

En répondant aux importantes difficultés rencontrées par les commerçants confrontés à de telles nuisances, le Gouvernement affiche ici sa volonté de les soutenir concrètement.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Restons en contact !