Une assemblée qui travaille et qui s’ouvre aux citoyens !

Comme il est de coutume chaque année, quelques semaines après la rentrée parlementaire, le Parlement de Wallonie présente son rapport d’activités de la session écoulée. Ce rapport permet d’éclairer l’important travail réalisé par les députés et constitue une rétrospective des grands moments de l’année parlementaire. Il met également en valeur l’action du Greffe, qui a pour souci constant l’amélioration du fonctionnement de notre assemblée.

Lors de la session 2017-2018, les députés se sont réunis pendant plus de 900 heures lors de 221 réunions publiques et de 25 réunions à huis-clos. Ils ont posé plus de 2400 questions orales, urgentes ou d’actualité au gouvernement, développé 50 interpellations et ont procédé à 190 auditions. L’ensemble de ce travail a débouché sur 52 propositions de décret et 45 propositions de résolutions.

Au-delà des chiffres qui confirment un rythme de travail soutenu depuis le début de cette législature, la dynamique visant à ouvrir le Parlement aux citoyens s’est activement poursuivie lors de cette session. En effet, chaque Wallonne et chaque Wallon a pu participer au processus législatif via le deuxième panel citoyen ou via la consultation « Un décret pour tous, un décret par tous ».

Enfin, au cours de cette année, le Parlement de Wallonie a poursuivi avec sérieux et assiduité son implication dans les questions internationales. Le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, l’a d’ailleurs gratifié d’une visite, ce 8 mai, pour son suivi des questions européennes. Celui-ci a notamment été réalisé au sein de la Commission chargée des questions européennes présidée par André Antoine.

Depuis 2014 et l’adoption du nouveau règlement du Parlement, chaque député est également invité à publier son propre rapport d’activités. Cette année, 32 députés ont choisi de mettre leur travail en exergue par ce biais. Nous aurons l’occasion d’y revenir.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Restons en contact !