Un équilibre historique pour la Wallonie

Ce jeudi 29 novembre, les députés du Parlement de Wallonie ont adopté un budget historique pour notre région. Pour la première fois en effet, le budget de la Wallonie présente un équilibre entre les recettes et les dépenses et ce, malgré la suppression totale de la taxe sur la télé-redevance et l’adoption d’un très ambitieux plan d’investissements, de 5 milliards d’euros sur cinq ans. Outre le logement, le 3e âge ou encore le transport, ce plan vise notamment à financer la transition énergétique, réclamée à juste titre par nos concitoyens. Rappelons au passage qu’en investissant 0,8 % de notre PIB dans la transition, nous pourrions doper notre croissance de 2 % par an. En la matière,  l’impératif climatique est donc aussi une opportunité économique.

Ainsi, l’enveloppe pour les primes « énergie » a été revue à la hausse et ce sont pas moins de 256 bornes de recharge pour les véhicules électriques qui seront très prochainement déployées dans l’ensemble de notre région. En outre, la mesure SESAM que j’ai conçue avec les partenaires sociaux est arrivée à maturité et a permis l’engagement de 7000 personnes dans des PME. Ce ne sont là que quelques exemples de l’engagement de la Wallonie pour changer réellement notre modèle de développement.

L’équilibre des finances publiques, constitue un objectif capital pour la Wallonie, dans la perspective d’une baisse des transferts financiers depuis la Flandre de 65 millions d’euros par an à partir de 2024. Notre région est parvenue à l’atteindre un an avant l’échéance fixée. Cette saine gestion nous permet de garder notre dette totalement sous contrôle, avec l’appui de l’agence spécialisée nouvellement créée à cet effet. À l’avenir, les marges budgétaires dégagées devraient nous permettre de poursuivre notre travail de redéploiement de la Wallonie, entamé depuis maintenant 15 ans.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Restons en contact !