Allocations familiales : deux temps pour l’entrée en vigueur de la réforme

2019, qui approche à grands pas, apportera comme chaque année son lot de nouveautés. Parmi elles, et comme le résume un article paru ce 19 décembre dans L’Avenir, la première étape de l’entrée en vigueur de la réforme des allocations familiales verra le jour.

Pour rappel, la Wallonie avait été la première entité du pays à valider son modèle d’allocations familiales, suite au transfert des compétences du fédéral vers les Régions. La réforme, proposée par la ministre de l’Action sociale Alda Greoli a été adoptée par le Parlement de Wallonie le 7 février 2018.

Ce nouveau modèle impose un taux de base fort, quel que soit le rang de l’enfant, de 155 euros avant 18 ans et de 165 euros après 18 ans. Il comprend également des suppléments sociaux à deux plafonds de revenus, ainsi que des suppléments pour famille nombreuse, pour famille monoparentale ou en cas de situation d’invalidité d’un parent.

Il se veut plus simple, plus clair et plus équitable pour les familles. Il tient en outre compte de l’évolution du paysage familial, comprenant aujourd’hui un nombre important de familles avec un seul enfant, monoparentales ou recomposées.

Toutefois, c’est en deux temps que s’implémentera cette réforme. Le 1er janvier 2019 d’abord, la gestion et le paiement des allocations se fera via l’une des cinq caisses wallonnes (selon le projet de décret relatif à la gestion et au paiement des allocations familiales adopté ce 19 décembre en séance plénière du Parlement de Wallonie): une caisse publique (Famiwal), et quatre caisses privées (Parentia, Camille, Infino et KidsLife). Les parents pourront désormais choisir laquelle de ces caisses leur versera les allocations, avec comme seul critère décisif le domicile de l’enfant, alors que ces allocations étaient auparavant versées par la caisse d’allocations familiales de l’employeur.

Ensuite, le 1er janvier 2020, ce sont les nouveaux montants qui entreront en vigueur, pour les enfants nés à partir de cette date.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Restons en contact !